Gala de l'ADISQ 2019 : les gagnants sont...


28 octobre 2019

Le Gala de l’ADISQ 2019 se déroulait hier soir à la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts, à Montréal. Découvrez les lauréats de cette 41e cérémonie. 

Après avoir remporté le Félix de l'Album instrumental de l'année pour INSCAPE dimanche dernier lors du Premier Gala, la pianiste néo-classique Alexandra Stréliski a raflé deux nouvelles statuettes : Révélation de l’année et Auteure ou compositrice de l’année.

Cœur de Pirate est elle aussi repartie avec deux Félix : Album pop de l’année pour son plus récent album En cas de tempête, ce jardin sera fermé et Interprète féminine de l’année.

Loud a été élu Interprète masculin de l’année, une première pour un rappeur, et c’est le quatuor Bleu Jeans Bleu (nommé pour la première fois au Gala de l’ADISQ) qui a été sacré Groupe de l’année.

Doublement primé lors du Premier Gala de l’ADISQ dimanche dernier en raflant le prix de l’Album alternatif de l’année et de l’Album - Choix de la critique, Vincent Roberge alias Les Louanges est reparti bredouille hier soir tout comme Hubert Lenoir, couronné Artiste de l’année ayant le plus rayonné hors Québec au Premier Gala.


Découvrez tous les lauréats du Gala de l’ADISQ 2019 :

Révélation de l’année : Alexandra Stréliski
Interprète féminine de l’année : Cœur de Pirate
Interprète masculin de l’année : Loud
Groupe ou duo de l’année : Bleu Jeans Bleu
Artiste autochtone de l’année : Florent Vollant
Auteur(e) ou Compositeur(rice) de l’année : Alexandra Stréliski pour INSCAPE
Album de l’année - Adulte contemporain : À Jamais de Ginette Reno
Album de l’année - Folk : Après de Fred Pellerin
Album de l’année - Pop : En cas de tempête, ce jardin sera fermé de Cœur de Pirate
Album de l’année - Rap : Le sens des paroles d’Alaclair Ensemble
Spectacle de l’année - Auteur-compositeur-interprète : L’origine de mes espèces de Michel Rivard
Chanson de l’année : Des p’tits bouts de toi de Roxane Bruneau