Gala de l'ADISQ 2020 : les gagnants sont...


02 novembre 2020

Ce dimanche 1er novembre 2020 se tenait le 42e Gala de l’ADISQ, découvrez les gagnants !

Quatre jours après le Premier Gala de l’ADISQ, durant lequel Les Cowboys Fringants ont raflé trois statuettes (Album de l’année – Meilleur vendeur, Album de l’année – Rock pour Les Antipodes et que Vidéo de l’année pour L'Amérique pleure), le groupe originaire de Repentigny a ajouté deux trophées à sa collection en remportant les Félix de Groupe ou duo de l’année et de Chanson de l’année pour L’Amérique pleure.

Louis-Jean Cormier est lui aussi reparti avec deux Félix : Auteur ou compositeur de l’année et Album de l’année – Adulte contemporain pour son troisième album studio : Quand la nuit tombe.

Sacré Révélation de l’année en 2017, Emile Bilodeau a été élu Artiste masculin de l’année, devançant Pierre Lapointe, Louis-Jean Cormier, Marc Dupré, et Ludovick Bourgeois.

Déjà récompensée l’an dernier dans les catégories Révélation de l’année et Auteure ou compositrice de l’année, et élue Artiste de l’année ayant le plus rayonné hors Québec il y a quelques jours lors du Premier Gala, Alexandra Stréliski a marqué l’édition 2020 du Gala de l’ADISQ en devenant la première artiste instrumentale à remporter le Félix de l’Interprète féminine de l’année.

Découvrez tous les lauréats du Gala de l’ADISQ 2020 :

Album de l’année - Adulte contemporain : Quand la nuit tombe, Louis-Jean Cormier
Album de l’année - Folk : L'étrange pays, Jean Leloup
Album de l’année - Pop : Rien ne se perd, Marc Dupré
Album de l’année - Rap : Sainte-Foy, KNLO
Artiste autochtone de l’année : Elisapie
Auteur.trice ou compositeur.trice de l’année : Louis-Jean Cormier, Daniel Beaumont, Alan Côté, David Goudreault/Louis-Jean Cormier pour Quand la nuit tombe, Louis-Jean Cormier
Chanson de l’année : L'Amérique pleure, Les Cowboys Fringants (Jean-François Pauzé)
Groupe ou duo de l’année : Les Cowboys Fringants
Interprète féminine de l’année : Alexandra Stréliski
Interprète masculin de l’année : Émile Bilodeau
Révélation de l’année : Eli Rose
Spectacle de l’année - Auteur-compositeur- interprète : Robert en CharleboisScope, Robert Charlebois

Les lauréats du Premier Gala de l’ADISQ 2020 :

Album de l’année – Alternatif : Des feux pour voir, Marie-Pierre Arthur
Album de l’année – Anglophone : Wave, Patrick Watson
Album de l’année – Autres langues : Nikamu Mamuitun-Chansons Rassembleuses, Collectif d'artistes
Album de l’année – Choix de la critique : Des feux pour voir, Marie-Pierre Arthur
Album de l’année – Country : Si on y allait, Patrick Norman
Album de l’année – Instrumental : LEN, Gregory Charles
Album de l’année – Jazz : Migrations, Jacques Kuba Séguin
Album de l’année – Meilleur vendeur : Les Antipodes, Les Cowboys Fringants
Album de l’année – Musiques du monde : Kora Flamenca, Zal Sissokho
Album de l’année – Réinterprétation : En attendant Noël, Isabelle Boulay
Album de l’année – Rock : Les Antipodes, Les Cowboys Fringants
Album de l’année – Traditionnel : Live au Pas Perdus, Salebarbes
Artiste de l’année ayant le plus rayonné hors Québec : Alexandra Stréliski
Spectacle de l’année - Anglophone : Wave, Patrick Watson
Spectacle de l’année – Autres langues : The Ballad of the Runaway Girl, Elisapie
Spectacle de l’année - Interprète : Véronic DiCaire en Spectacle, Véronic DiCaire
Vidéo de l’année : L'Amérique pleure, Les Cowboys Fringants