Hubert Lenoir , Milk & Bone, Galaxie : 3 albums à écouter !

03 février 2018

Quel est le point commun entre le premier album d'Hubert Lenoir, le second opus de Milk & Bone et la nouvelle galette rock-electro de Galaxie ? Ils sont tous les trois sortis ce 2 février 2018 et sont tombés aussitôt dans nos oreilles !

Hubert Lenoir – Darlène (Simone Records)

Darlène c’est le premier album d’Hubert Lenoir, alias Hubert Chiasson, chanteur de The Seasons.

Réalisé entièrement à Québec, la ville natale de l’artiste, cet opéra postmoderne nous emporte dès les premières notes dans un univers cinématographique, éclectique, audacieux et rafraichissant.

Hubert Lenoir jongle avec les styles passant du jazz au glam, du R’n’B au rock psychédélique, des chansons pop aux plages instrumentales…

Un album surprenant sublimé par ses envolées de saxophone irrésistibles.

Darlène c’est un projet multi-disciplinaire qui se compose également du premier roman de Noémie D. Leclerc. Un film et une série d’illustrations réalisées par Gabriel Lapointe complètent cette œuvre singulière.

Nos préférées :

Fille de personne II

J.-C.

Ton hôtel

 

Milk & Bone - Deception Bay (Bonsound)

En mars 2015, Milk & Bone présentait leur premier album Little Mourning.

Trois ans plus tard, Laurence Lafond-Beaulne et Camille Poliquin dévoilent l’un des albums les plus attendus de 2018 : Deception Bay.

Dès les premières notes, on replonge dans l’univers electro-pop du duo. Suite logique du premier album, on retrouve sur Deception Bay ce qui nous avait séduit sur son prédécesseur : les harmonies vocales, la synth pop aérienne… et on s’immerge dans les ambiances sonores aux multiples couches.

Nos préférées :

Deception bay

Care

Tmrw.

 

Galaxie – Super Lynx Deluxe (Lazy at Work)

En ce début d'année, Galaxie fait un retour en force avec Super Lynx Deluxe : un déferlement de guitares, de distorsion, de sons électroniques, de percussions…

Toujours aussi énergique, le groupe formé d’Olivier Langevin, Fred Fortin, Pierre Fortin, Karine Pion, Jonathan Bigras et François Lafontaine nous offre un feu d’artifice sonore de 33 minutes !

Nos préférées :

Jujube

Magie Magie

Manitou