Lou-Adriane Cassidy dévoile son premier album : "C’est la fin du monde à tous les jours"

08 février 2019

C’est aujourd’hui que Lou-Adriane Cassidy dévoile son premier album, C’est la fin du monde à tous les jours.

Après des passages remarqués à La Voix (2016), au Festival de la chanson de Petite-Vallée (2017), au Festival international de la chanson de Granby (2017), aux Francouvertes (2018) et une année intense, sur scène, aux côtés d’Hubert Lenoir, en tant que choriste-percussionniste, Lou-Adriane Cassidy lance aujourd’hui son premier album.

Pour C’est la fin du monde à tous les jours, Lou-Adriane Cassidy a pu bénéficier des mots de Philémon Cimon, Stéphanie et Mélanie Boulay et Tire le Coyote.

L’auteure-compositrice-interprète et coréalisatrice s’est également entourée de Simon Pedneault (Louis-Jean Cormier, Gabrielle Shonk) à la coréalisation et à la guitare, de Vincent Gagnon (Keith Kouna, Tire le coyote) aux claviers, de Pierre-Emmanuel Beaudoin (Hubert Lenoir) à la batterie, de Jessy Caron (Men I Trust) à la basse ou encore du talentueux Philippe Brault (Pierre Lapointe, Salomé Leclerc, Safia Nolin) à la contrebasse et aux synthétiseurs.

Imbriquant la pop des seventies à la langueur envoûtante des chansons françaises, C’est la fin du monde à tous les jours trace des entrelacs entre orchestrations sobres et lyrisme classique, qui soutiennent une proposition sombre, mais pas que.

Écoutez C’est la fin du monde à tous les jours de Lou-Adriane Cassidy :